Description

Publié le par festival-amerindien-nievre

1234824_611007728922330_1481480818_n.jpg

 

Qui sont les amérindiens aujourd’hui ?
Quel message ont-ils à partager ?

Les écouter, échanger avec eux notre réalité, dans des temps de constructions ritualisées, des spectacles, des témoignages…

 

- Exister sur nos Territoires  

- Donner à la Terre et se nourrir d’elle
 - S’enrichir de nos traditions

- Comment faire leur place aux " Ainés"
sans les mettre à l'écart des autres générations ?

 

Proposer des contes et musiques qui sont la parole commune de notre région, du Morvan au Berry et à tout le Centre.
Ecouter leur parole contée et chantée, mêler nos paroles.

Construire ensemble, manger, chanter, danser... moments partagés où pourra naître une réflexion vivante et porteuse de fruits.

 

A festival exceptionnel, programme exceptionnel : pour nourrir cet Amun, nous avons souhaité inclure la possibilité de temps de participation pour les festivaliers

 

P1010087.JPGP1010102.JPG

nous les mettons dès le départ en situation active en les faisant participer au montage d'un shaputuan (salle commune/tente)

 

  IMG_6786.JPGIMG_6868.JPG

 
et d'une sweat-lodge (hutte à sudation), grâce auxquels ils participeront à quelques rituels du quotidien.

 

ENCADREMENT

 

DIRECTION ARTISTIQUE

La direction artistique et la régie générale d'AMUN 2014 sont à nouveau confiées à Jean-Pierre Scant, metteur en scène et comédien, résidant à Montréal, assisté de Patrick Fischmann

 

ACCUEIL

Accueil: Marie-France O’leary (au Beauvais) et Mairie de St Saulge (à la Mairie).


MERCI
L'ensemble n'est rendu possible que grâce au travail de l'équipe d'une quinzaine de bénévoles d’Arts et Paroles que nous remercions de tout coeur.

 

ARTISTES

 

Côté amérindien, la rencontre sera animée un Mi’kmag (2): Robert Seven-Crows, conteur et musicien, une Nipissing : Joan Pawnee, « écriveuse »  et femme médecine, et par trois Innus (1) : Eddy Malenfant, cinéaste, la conteuse Nicole O'Bomsawin et Natasha Kanape Fontaine, slameuse et poétesse.

 

 

Invitée : de Tunisie, JELILA, auteure, compositrice, danseuse et comédienn

Côté morvandiau, nous ferons appel à l’association Mémoires vives, de la Maison du Patrimoine Oral d’Anost qui s’est donnée également la double démarche de recueillir la tradition et de lui donner vie au présent.

Nous bénéficierons aussi des connaissances et talents de Patrick Fischmann, conteur, auteur-compositeur-chanteur et musicien, familier des amérindiens et des peuples nomades, qui entretient des relations fécondes avec des artistes et des écrivains autochtones, notamment les amérindiens et les mongols.

Pour les conférences-débats, nous ferons appel côté nivernais, à une ou plusieurs personnalités ayant une bonne connaissance du territoire.

 


Les ateliers seront animés par Robert Seven-Crows (sweat-lodge),  Olga Brix (chamanisme), Nicole O'Bomsawin (conte) ; Joan Pawnee conduira la « loge des lunes », et animera l'atelier de connaissance des plantes avec Christine Delbove. Le public découvrira également des performances surprises.


 

Le Festival sera filmé par Yann Menguy  


(1) Ne pas confondre les Innu et les Innuit : Autrefois appelés Montagnais, les Innu sont les indigènes de la plus grande partie du Labrador et, au Québec, des régions de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ils nomment leur territoire le Natissinan, vaste région de conifères, de lacs, de rivières et de rochers. Leur tradition est essentiellement orale et les Productions Manitou, dirigées par Eddy Malenfant, se sont lancées dans une longue aventure télévisuelle et cinématographique pour que vive cette tradition et que s'amenuise le fossé entre les cultures.
(2) A l'époque de l'arrivée des Européens, les Mi'kmaq habitaient la région qui comprend aujourd'hui les provinces Maritimes et la Gaspésie. Plus tard ils se sont établis également en Nouvelle-Angleterre et à Terre-Neuve. Les Mi'kmaq eux s'appelaient L'nu'k, "le peuple". Le mot Mi'kmaq vient de leur mot nikmak, "mes amis-parents".


Publié dans Projet AMUN

Commenter cet article

arsenault 30/03/2011 18:12


Bravo à tous et merci pour cet outil de diffusion et de communication.
Je teste tout: commentaire, newsletter, etc.


festival-amerindien-nievre 16/03/2011 21:22


Vraiment intéressant !
j'ai hâte d'y être !!!!

et en plus ce n'est pas cher !
bonne journée à tous.


anne 19/03/2011 13:19



Merci pour ce beau commentaire !